Le « Précis » de la Révolution de Toussaint Bonvoisin

Les papiers Bonvoisin

Les autres manuscrits du legs Bonvoisin doivent ĂŞtre prĂ©sentĂ©s, leur lecture Ă©tant indispensable pour comprendre les motivations et la construction du « PrĂ©cis ». Cet ensemble comprend quatre manuscrits directement liĂ©s Ă  l’écriture de ce texte.

Outre tous ces textes inĂ©dits, il est utile de prendre connaissance des manuscrits relatifs aux relations entre Toussaint Bonvoisin et ses fils Louis et Benjamin. Les textes sont rĂ©unis dans cinq liasses rassemblĂ©es sous la cote Ms 59. Ils sont un ensemble disparate composĂ© d’une part, des brouillons, des fables, des Ă©crits moraux de Louis, d’autre part des notes de cours copiĂ©es par Benjamin. On y trouve aussi la correspondance Ă©changĂ©e entre le père et ses fils durant les annĂ©es du PrytanĂ©e qui Ă©claire les motifs d’écriture du « PrĂ©cis ».

Hors de la Bibliothèque Condorcet, les lettres de Toussaint Bonvoisin retrouvées dans les papiers de Marie Le Masson Le Golft conservées à la Bibliothèque municipale de Rouen apportent quelques éléments de connaissance concernant les relations entre le mercier et cette intellectuelle havraise [3].

Enfin, la lecture de l’ouvrage publié par Guillaume Anfray, Recueil des Feuilles civiques, consultable à la Bibliothèque municipale du Havre sous les cotes R 1294 et Ms 524, est également nécessaire pour comprendre le contexte de la production du Précis.

[1] Charles Rollin (1661-1741), professeur de rhétorique au collège de France, est l’auteur d’une œuvre importante destinée à instruire la jeunesse (l’Epître dédicatoire est adressée au duc de Chartres) à laquelle puisa abondamment Voltaire. Voir Ch. GRELL et Chr. MICHEL, L’Ecole des Princes ou Alexandre disgrâcié. Essai sur la mythologie monarchique de la France absolutiste, Paris, Les Belles Lettres, 1988.

[2] Publiée à Paris chez Chenault en 1765, objet d’une 2e édition augmentée en 1769, l’œuvre fut rééditée en 1796.

[3] Bibl. Mun. Rouen : Ms G16, dossier n°VI : 7 lettres de Toussaint Bonvoisin Ă  Marie Le Masson Le Golft –1798/1802-. Sur M. Le Masson Le Golft : « Le Havre au jour le jour de 1778 Ă  1790 ». Edition d’un manuscrit de Marie Le Masson Le Golft prĂ©sentĂ© par Philippe Manneville, Rouen, A. D. S. M., 1999, 264 p.